Bernard Cazeneuve appelle les opposants à «lire le texte» sur la loi renseignement

par libezap

Le texte controversé est passé. La loi sur le renseignement a été adoptée mardi à l'Assemblée nationale en première lecture, avec une franche majorité de 438 députés, contre 86​ opposants.

Bernard Cazeneuve, fier de ce succès, confie dans «Télématin» sur France 2 mercredi, avoir «entendu, sur ce texte beaucoup de choses qui n'étaient pas exactes». Considérant le débat «légitime», le ministre de l'Intérieur s'est «employé [...] à répondre à chacune des interrogations qui parfois, relevait du fantasme et non pas du contenu du texte.»

Accusée de porter atteinte aux libertés individuelles, la loi sur le renseignement ne serait utilisée qu'à des fins antiterroristes. «Ce texte met en place des dispositifs contrôlés pour défendre nos libertés, et il le fait [...] exclusivement pour la lutte anti-terroriste», a expliqué le ministre, qui appelle tous les opposants de ce projet de loi à «lire le texte».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.