Benjamin Griveaux préfère que les jihadistes françaises arrêtées en Syrie soient jugées "là-bas"

par BFMTV

Benjamin Griveaux préfère que les jihadistes françaises arrêtées en Syrie soient jugées "là-bas"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.