Arnaud Montebourg, en cinq discours

par Libé Zap

Depuis sa candidature à la primaire en 2011, le discours d'Arnaud Montebourg a bien changé. Fervent défenseur de cette consultation à l'époque, l'ancien ministre de l'Economie annonçait alors lors de sa traditionnelle ascension du Mont Beuvray qu'il «soutiendrait par avance le candidat qui l'aura emporté», car «c'est ça l'esprit des primaires». Dimanche, Arnaud Montebourg a pourtant choisi d'éluder ce point lors de l'annonce de sa candidature dimanche à Frangy-en-Bresse, en Saône-et-Loire, bien loin de l'unité prônée cinq ans plus tôt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.