Aquarius : "Nous sommes évidemment prêts à aider pour accueillir et analyser la situation de ceux qui sur ce bateau pourraient vouloir bénéficier du statut de réfugié", estime Edouard Philippe

par BFMTV

Interrogé à l'Assemblée sur la question des flux migratoires et de l'Aquarius, le Premier ministre a assuré que la France apporterait son soutien au gouvernement espagnol, qui a proposé au bateau d'accoster au port de Valence.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU