Après des semaines de protestations, l'Arménie dans l'attente

par afp

Un règlement fragile se profile en Arménie, secouée depuis trois semaines par des manifestations, après que le chef de l'opposition Nikol Pachinian ait annoncé la veille qu'il avait le soutien de tous les partis pour être élu le 8 mai au poste de Premier ministre. Les Arméniens sont partagés sur l'évolution de la situation. Durée: 00:57

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.