Alexandre Benalla entame un bras de fer avec le Sénat (2/2)

par BFMTV

Alexandre Benalla ne se rendra pas à sa convocation le 19 septembre devant la commission parlementaire au Sénat. L'ancien chargé de mission de l'Élysée assure vouloir répondre aux questions des sénateurs, mais "à l'issue de la procédure judiciaire". La commission des Lois au Sénat avait adressé, le 6 septembre, un email aux avocats d'Alexandre Benalla afin que ce dernier soit entendu sur les événements qui se sont produits place de la Contrescarpe à Paris le 1er mai dernier. Dans un courrier adressé aux sénateurs, l'avocat d'Alexandre Benalla explique ce refus de se rendre mercredi prochain au palais du Luxembourg. "Il ne peut être créé de commission d'enquête sur des faits donnant lieu à des poursuites judiciaires", estime Me Laurent-Franck Lienard citant l'article 6 de l'ordonnance du 17 novembre 1958. - On en parle avec: Jean-Pierre Sueur, sénateur PS du Loiret, vice-président de la commission des lois du Sénat, co-rapporteur de la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla. Serge Raffy, éditorialiste à L'Obs. Alexandre Langlois, secrétaire général de Vigi CGT Police. Et Bruno Jeudy, notre éditorialiste politique. - News et Compagnie, du mardi 11 septembre 2018, présenté par Nathalie Levy, sur BFMTV. En début de soirée, "News et compagnie" présenté par Nathalie Levy offre une dynamique différente en matière de rendez-vous d'information. Retour durant une heure entière sur les principaux faits d'actualité dans la voix d'une personnalité people, intellectuelle, politique ou encore sportive. Entourée des chroniqueurs Laurent Neumann, éditorialiste politique et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique, Nathalie Levy décrypte l'actualité avec son invité sur un ton décalé placé sous le signe de la bonne humeur. BFMTV, 1ère chaîne d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d'antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.