Air France : le plan de restructuration divise élus et syndicats

par Libé Zap

La direction d'Air France a confirmé ce lundi un plan de restructuration qui menacerait 2 900 postes. 300 pilotes, 700 hôtesses et stewards et 1900 salariés au sol risquent de perdre leur emploi. Un plan social qui fait réagir les élus et les représentants syndicaux. Invité sur RTL ce lundi, le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez estime que «l'Etat actionnaire doit rentrer dans la danse.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.