Affaire Lactalis : le rapporteur Grégory Besson-Moreau pointe la défaillance de certains distributeurs

par LCP

Le rapporteur LREM de la commission d'enquête Grégory Besson-Moreau propose d'augmenter "lourdement" les sanctions pénales et financières contre les acteurs défaillants. Il souhaite aussi créer une une police de la santé alimentaire​, améliorer la communication des consommateurs et rendre les PDG responsables des produits contaminés par leur entreprise.

Les distributeurs sont, eux aussi, "responsables" selon Grégory Besson-Moreau, qui pointe une "gestion des retraits-rappels exécrable". L'élu place en tête d'un "sombre classement" les enseignes Leclerc et leurs "999 boîtes toujours en vente" au moment des contrôles :

http://lcp.fr/actualites/apres-laffaire-lactalis-la-commission-denquete-parlementaire-veut-renforcer-les-sanctions

Vos réactions doivent respecter nos CGU.