Affaire des Mutuelles de Bretagne: "Ça m'agace mais je n'ai rien commis qui soit répréhensible", déclare Ferrand

par BFMTV

Alors que l'ancien ministre fait l'objet d'une nouvelle plainte de l'association Anticor, dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand a fait part ce mardi 16 janvier de son agacement tout en déclarant "n'avoir rien commis de répréhensible". "J'ai confiance en la justice de mon pays", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.