Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel estime que Nicolas Sarkozy peut être poursuivi pénalement

par BFMTV

Le Conseil constitutionnel a rejeté ce vendredi le recours déposé par Nicolas Sarkozy contre son renvoi en procès dans l'affaire Bygmalion, estimant qu'il pouvait être poursuivi pénalement malgré une sanction financière antérieure intervenue pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.