Affaibli mais en tête, Juncker veut former le prochain...

par euronews (en français)

Les législatives anticipées d'hier pour cause de scandale d'espionnage ont redessiné en partie la carte politique du Grand Duché. Doyen des dirigeants européens, il est au pouvoir depuis 1995,Jean-Claude Juncker et son parti chrétien-social restent la première force politique avec 33,7% des voix en baisse de 4,3 points par rapport à 2009. C'est le plus mauvais résultat du CSV depuis...

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.