Abdallah Zekri : «Nicolas Sarkozy veut encore stigmatiser les musulmans»

par Libé Zap

Ce jeudi, c’est «journée de travail sur l’islam» au siège des Républicains (LR). Mais en «petit comité, avec les élus du mouvement intéressés», selon une source LR. Car le thème de la discussion divise déjà le nouveau parti.

Les deux organisateurs, les députés Henri Guaino et Gérald Darmanin, espéraient pourtant faire venir une foule d'intellectuels et de représentants d'associations. Les participants ne pourront pourtant pas compter sur la présence de nombreuses personnalités musulmanes, comme Abdallah Zekri.

Le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie ne comprend pas que cette première réunion soit centrée sur la question de l'islam. «Pourquoi parler de l'islam ? Y a-t-il un problème entre l'islam et la République ? Non.» Abdallah Zekri craint une énième stigmatisation des musulmans et rappelle que le nombre d’actes de violences contre les pratiquants de la religion musulmane a explosé, augmentant de plus de 500% lors du premier trimestre de l'année 2015. Un chiffre sur lequel le président des Républicains n’a pas réagit.

Abdallah Zekri déplore par ailleurs la discrétion de Nicolas Sarkozy après les propos chocs tenus par le maire de Nice, Christian Estrosi, qui évoquait délibérément sur le plateau de France 3, la montée de «l'islamofascisme».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.