A Sanaa, "Saleh ne doit pas revenir" disent les manifestants

par afp

Une trêve négociée par le vice-président yéménite semblait tenir lundi à Sanaa, alors que le chef de l'Etat contesté Ali Abdallah Saleh, blessé dans un attentat, a été opéré à Ryad et devrait regagner le pays dans deux semaines. A Sanaa, les manifestants anti-Saleh refusent un éventuel du président. Durée: 48s.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.