VIDÉO. Toulouse : Macron interpellé sur la baisse des APL

VIDÉO. Toulouse : Macron interpellé sur la baisse des APL
Emmanuel Macron le 8 septembre 2017 en Grèce.

Orange avec AFP, publié le lundi 11 septembre 2017 à 12h43

POLITIQUE. Pris à partie par un jeune homme, sur la baisse des aides au logement, le président a affirmé vouloir "faire baisser les prix dans le logement social" avec un "effort de l'État".

Quelques semaines après l'annonce de la baisse de 5 euros des APL (aides personnalisées au logement) et à la veille d'une journée nationale de mobilisation pour protester contre la réforme du Code du travail, Emmanuel Macron s'est rendu lundi 11 septembre à Toulouse pour détailler le volet social de sa réforme du logement. Il a exposé un nouveau dispositif de prise en charge baptisé "Logement d'abord", mais a d'abord dû rendre des comptes à un jeune homme qui l'a interpellé.



"On aimerait juste savoir pourquoi au lieu de demander une baisse des APL, vous n'avez pas plutôt encadré les loyers en premier ?", lui a demandé ce dernier, rapporte BFMTV. Le chef de l'État a esquivé la question et expliqué qu'en plus des 50.000 places d'hébergements supplémentaires, il voulait "sortir d'une logique où on ne fait que du traitement d'urgence en mettant des gens dans des chambres d'hôtel qui coûtent cher". "On va plutôt essayer de les mettre dans des pensions de famille, dans du logement plus durable et de mobiliser tout le monde", a-t-il ajouté.

L'objectif est "ensuite de baisser les prix dans le logement social". De nouveaux HLM seront-ils construits ? "On est en train de construire la stratégie, le Premier ministre et le ministre du Logement la présenteront dans les prochains jours", a-t-il répondu.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU