VIDÉO. Quand Castaner parle des "attentats du ramadan" au lieu du "Bataclan"

VIDÉO. Quand Castaner parle des "attentats du ramadan" au lieu du "Bataclan"

Christophe Castaner à l'Élysée le 22 septembre 2017

Orange avec AFP, publié le vendredi 20 octobre 2017 à 08h30

Le porte-parole du gouvernement a dû s'en mordre les doigts tant le lapsus est énorme. Dans une séquence repérée par l'émission "Quotidien", Christophe Castaner a évoqué les "attentats du ramadan" avant de se reprendre immédiatement.

Christophe Castaner s'est violemment pris les pieds dans le tapis.

Dans son point presse à l'issue du Conseil des ministres, mercredi 18 octobre, le porte-parole de l'exécutif a, comme à l'accoutumée, livré un compte-rendu des échanges entre le président de la République et les ministres aux journalistes présents. Son discours était filmé en intégralité, comme c'est le cas chaque semaine. Une vidéo que n'ont pas manqué d'éplucher les équipes de Yann Barthès, qui officie sur TMC. Dans l'émission de jeudi soir, l'animateur est revenu sur l'incident survenu la veille à l'Élysée. Le porte-parole du gouvernement a en effet parlé des "attentats du ramadan" alors qu'il pensait en fait à l'attaque du Bataclan.



Cette vidéo aurait du être publiée sur le site web de l'Élysée mais c'était sans compter un "bug" informatique, selon la présidence. Depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron, aucune rubrique du site de l'Élysée n'a été alimentée, seule la page d'accueil est mise à jour, révélait L'Obs mardi 17 octobre. Le problème a été en partie réglé puisque les conférences de presse du président ou du porte-parole sont désormais accessibles, mais depuis la home page uniquement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
42 commentaires - VIDÉO. Quand Castaner parle des "attentats du ramadan" au lieu du "Bataclan"
  • C'est un 'bon' !

  • Le déchaînement de critiques au moindre faux pas du gouvernement macron montre bien que les battus et "giclés" du premier tour ne renoncent pas !
    Une cabale orchestrée par les militants est évidemment à la manœuvre et investit les réseaux sociaux !
    Ils sont minoritaires, mais très actifs !
    Je vomis tellement ces gens là que le nouveau président va finir par me paraître sympathique !

  • Castaner un rebus de "l'ére Hollande"....... à la trappe.....

  • pauvre castaner, pas un cadeau du tout et pourtant imbu de lui-meme

  • Sacré Castaner !!! Il n’en est pas à sa première et si ce lapsus devait être révélateur : Attention !!! Dans la Rome antique il était dit : « Il n'y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéïenne ». Ceci dit, "Bataclan" et "Ramadan" ont pour origine du "tintamarre", voir du "boucan".