VIDÉO. PS : "L'erreur serait de tout mettre sur le dos de François Hollande", assure Julien Dray

VIDÉO. PS : "L'erreur serait de tout mettre sur le dos de François Hollande", assure Julien Dray
Julien Dray le 24 juin 2017 à Paris.

Orange avec AFP, publié le samedi 07 avril 2018 à 10h16

Alors que se tient ce week-end le 78e Congrès du PS, affaibli depuis les déroutes électorales du printemps 2017, Julien Dray estime qu'il est indispensable d'avoir "un regard extrêmement critique et lucide sur ce qu'il s'est passé" avant François Hollande.

Élu 13e premier secrétaire du Parti socialiste le 29 mars dernier, Olivier Faure sera officiellement investi samedi 7 avril lors du 78e Congrès, qui se tient à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). L'objectif du député de Seine-et-Marne : redonner sa place sur l'échiquier politique à un parti en miettes après ses défaites à la présidentielle (6,36 % des voix) et aux législatives (30 députés élus sous l'étiquette PS, contre 295 en 2012).

S'il a dans un premier temps soutenu l'ancien ministre Stéphane Le Foll, Julien Dray a estimé samedi matin sur Franceinfo qu'Olivier Faure avait "les épaules"pour remonter le parti.

"Ça n'est pas un homme seul qui va sauver le Parti socialiste, c'est comment il va être capable de faire la synthèse des générations", a-t-il néanmoins nuancé.

Faut-il se revendiquer de François Hollande ? "Il faut avoir un regard extrêmement critique et lucide sur ce qu'il s'est passé", a-t-il souligné. "L'erreur serait de tout mettre sur le dos de François Hollande et de ne pas analyser tout ce qu'il s'est passé auparavant", a analysé le conseiller régional PS d'Île-de-France. Ce proche de l'ancien chef de l'État estime que "les socialistes ont oublié de regarder la manière dont le monde évoluait et la capacité à se positionner".



"Pendant un temps je me suis dit c'est un mauvais moment, que les choses allaient aller mieux. Je ne crois plus à ça. Il faut faire autre chose. Il faut un nouveau parti socialiste", avait par ailleurs plaidé l'ancien député de l'Essonne le dimanche 1er avril sur Europe 1.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU