VIDÉO. Les Républicains : avec Philippe et Darmanin, "on n'a plus rien à voir ensemble", estime Jacob

VIDÉO. Les Républicains : avec Philippe et Darmanin, "on n'a plus rien à voir ensemble", estime Jacob
Christian Jacob le 28 juin 2017 à l'Assemblée nationale.

Orange avec AFP, publié le dimanche 08 octobre 2017 à 17h23

POLITIQUE. Alors que Les Républicains pourraient exclure la semaine prochaine ses membres pro-Macron, le chef de file des députés LR s'est déjà fait un avis.

Édouard Philippe et Gérald Darmanin seront-ils exclus des Républicains ? Le sort du Premier ministre et du ministre de l'Action de l'Action et des Comptes publics, tout comme ceux de Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès de Nicolas Hulot, et de Thierry Solère et Franck Riester, fondateurs du groupe Les Constructifs à l'Assemblée, devraient être scellés en milieu de semaine prochaine.



Après avoir décidé mardi 3 octobre d'exclure immédiatement M. Darmanin, candidat en place non éligible aux dernières élections sénatoriales sur une liste LREM, pour "dissidence électorale", le bureau politique LR a en effet finalement décidé d'accorder un délai de huit jours à l'ex-maire de Tourcoing ainsi qu'à ses camarades.

Christian Jacob semble déjà avoir son avis sur la question. "Il y a un cadre juridique, un règlement intérieur qu'on doit respecter", a expliqué dimanche 8 octobre sur BFMTV le chef de file des députés LR. "La France est régie par des lois, une association, un syndicat, un parti par un cadre juridique", a développé l'ancien ministre. "Le fond de ma pensée, c'est qu'on n'a plus rien à voir ensemble", a-t-il lancé.



À propos d'Edouard Philippe, il a expliqué que "la légitimité d'un Premier ministre, il l'a du président de la République, qui l'a nommé, et de la majorité à l'Assemblée nationale". "Le Premier ministre ne peut être le chef de la majorité et se revendiquer d'un parti de l'opposition", Les Républicains, a-t-il fait valoir. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, "s'est au moins présenté sous l'étiquette En Marche" lors des dernières élections législatives, dans l'Eure, a-t-il ajouté.

Parmi la cinquantaine de membres présentes au bureau politique la semaine dernière, seul Christian Estrosi, maire de Nice, avait voté contre l'exclusion de Gérald Darmanin, Laurence Sailliet, proche du président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, choisissant elle de s'abstenir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
28 commentaires - VIDÉO. Les Républicains : avec Philippe et Darmanin, "on n'a plus rien à voir ensemble", estime Jacob
  • Je pense, que de se savoir exclus, va les empêcher de trouver le sommeil…
    Que Christian Jacob se pose les bonne question et surtout prenne de véritables décisions constructives. Wauquiez, Jacob, le clan LR n'est pas sorti des ronces avec de tels incompétents. Minable !

  • Cette caricature de syndicaliste ayant voué sa vie a son intérèts dépendant de son propre parti ,est néfaste au pays et a notre nation.Ce "has been " dot partir !

  • Il a raison, c'est à lui a partir, la droite s'en portera mieux, un ayatollah en moins !

  • Si vous saviez ce que ces deux là en ont à faire des LR...ils ont choisis leur camp en fonction de leurs convictions et ils ont eu raison.

    De leurs convictions ou de leur désir d'être ministres!!!

    De leurs convictions ? dites plutôt que la peur de disparaître et de perdre la part de gateau auquel ils s'étaient habitués les a fait trahir leurs convictions ( il suffit de lire ce qu'ils disaient de Macron pour obtenir la place qu'hélas Fillon a eu pour représenter le LR à la présidentielle) , l'appât du gain fut le plus fort

  • Quand je me remémore le triste spectacle que le parti "LR" a donné à la France lors de la campagne électorale à la présidentielle et depuis (je suis Gaulliste et je n'ai surtout pas voté pour Fillon car c'eût été une incohérence flagrante", je mesure la chance qu'ont Phippe, Darmanain, Le Maire et j'espère d'autres à être exclus de cette funeste caste qui avance comme un bateau ivre. Cette exclusion sonne comme un acte de salubrité en leur faveur, il leur restera à être "décontaminés" pour être totalement sauvés.

    Bravo, j'adhère !