VIDÉO. Le centriste Charles de Courson estime qu'il faut fixer une "limite d'âge à la candidature"

VIDÉO. Le centriste Charles de Courson estime qu'il faut fixer une "limite d'âge à la candidature"
Charles de Courson, le 17 octobre 2017, à l'Assemblée nationale.

, publié le mercredi 06 février 2019 à 12h24

Député de la Marne depuis 25 ans, Charles de Courson estime que limiter le cumul des mandats dans le temps est "une énorme erreur". Selon lui, "ce n'est pas le bon critère".

"Ce qu'il faudrait, c'est mettre une limite d'âge à la candidature", a-t-il déclaré ce mercredi 6 février sur RTL.

Membre du groupe Libertés et territoires de l'Assemblée nationale, le centriste Charles de Courson "est connu pour défendre la République exemplaire", a rappelé ce mercredi 6 février la journaliste Elizabeth Martichoux sur RTL en recevant le député de la Marne. 

"Vous êtes élu depuis 25 ans, réélu constamment depuis 1993", a-t-elle souligné, avant de l'interroger : "Est-ce-que l'exemplarité c'est de limiter le cumul dans le temps ?" "Je pense que c'est une énorme erreur", a rétorqué le parlementaire. "Si vous êtes élu maire de votre commune à 30 ans, vous faites trois mandats et donc à 48 ans, vous êtes apprécié de vos concitoyens. Pourquoi les priver de la possibilité de vous réélire ?"

(À partir de 8 minutes 35)



"Ce n'est pas cela le bon critère, a-t-il ajouté. Ce qu'il faudrait, c'est mettre une limite d'âge à la candidature. Vous ne pouvez pas vous présenter au-delà de 65, 70 ans."

"Je suis démocrate et j'ai toujours été élu avec des majorités considérables", a rappelé le député, qui assure aujourd'hui son sixième mandat. Et de conclure : "J'aime mes électeurs et ils me le rendent bien (...) C'est aux électeurs de choisir, ce n'est pas à la loi". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.