VIDÉO. "La chemise dans le pantalon !" : François Ruffin de nouveau repris sur sa tenue à l'Assemblée

VIDÉO. "La chemise dans le pantalon !" : François Ruffin de nouveau repris sur sa tenue à l'Assemblée
François Ruffin à Paris, le 26 juillet 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 30 mai 2018 à 14h13

Dès leur premier jour à l'Assemblée, les députés de La France Insoumise (LFI) avaient créé la polémique en refusant de porter la cravate.

Peu après les élections législatives, les députés LFI avaient obtenu un assouplissement des usages vestimentaires, parfois un peu strictes, de l'Assemblée nationale. Il reste des néanmoins des limites à ne pas franchir.



François Ruffin l'a appris à ses dépends. Dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 mai, les députés examinaient le texte sur l'agriculture et l'alimentation. En pleine séance, alors qu'il commençait à s'exprimer au micro, le député Insoumis s'est fait reprendre par la présidente de séance, la députée Les Républicains Annie Genevard. "La chemise dans le pantalon, s'il vous plaît! Merci", a-t-elle lancé, après avoir levé les yeux au ciel, a rapporté BFMTV, entraînant le réajustement de sa tenue par M. Ruffin, de bonne grâce.

Le député avait déjà provoqué des remous en juillet dernier, pour la même raison, provoquant des échanges de bons mots entre députés de tous bords, a rappelé le HuffingtonPost. "C'est déjà quelque chose que j'ai entendu quelque part", a d'ailleurs glissé l'élu de la Somme ce mercredi.



Dès leur entrée à l'Assemblée nationale, les députés LFI avaient fait un coup d'éclat en refusant de porter la cravate.



Un défi à peu de frais, puisque le règlement de l'Hémicycle n'imposait aucune tenue vestimentaire à l'époque. Malgré les protestations de certains de leurs collègues, le Bureau de l'Assemblée nationale avait rappelé quelques semaines plus tard "qu'aucune disposition réglementaire ne fixant la tenue vestimentaire des députés, il n'y a pas lieu d'obliger les hommes au port d'une veste et d'une cravate dans l'Hémicycle".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.