VIDÉO. "Je n'aime pas trop les taxes" : Bruno Le Maire réservé sur le projet de vignette poids lourds de François de Rugy

VIDÉO. "Je n'aime pas trop les taxes" : Bruno Le Maire réservé sur le projet de vignette poids lourds de François de Rugy
Bruno Le Maire à l'Assemblée nationale, le 26 septembre 2018.

, publié le jeudi 27 septembre 2018 à 13h10

Invité de Franceinfo jeudi matin 27 septembre, le ministre de l'Économie et des Finances a mis en garde contre le "réflexe pavlovien de la taxe" à propos de la mise en place d'une vignette pour les poids lourds, envisagée pour financer les infrastructures.

Le gouvernement travaille "sur une forme de vignette" visant notamment à taxer les "camions étrangers", dont certains "ne font que traverser la France", a indiqué dimanche 23 septembre le ministre de la Transition écologique François de Rugy sur BFMTV, tout en assurant que l'écotaxe ne ferait pas son retour.

Un projet qui ne convainc pas Bruno Le Maire. "Je n'aime pas trop les taxes et les nouvelles idées de taxes, je les prends toujours avec beaucoup de précaution", a déclaré jeudi matin 27 septembre le ministre de l'Économie et des Finances.



"Qu'on regarde comment est-ce que les poids lourds étrangers qui traversent le territoire, et qui par définition abiment les routes, polluent, rejettent dans l'atmosphère des particules fines et ainsi de suite, puissent être mis à contribution, ça ne me dérange pas", a-t-il assuré. Mais "attention à ce réflexe systématique, dès qu'il y a un problème : une nouvelle taxe. Attention à ce réflexe pavlovien de la taxe", a-t-il insisté.

"Il faut bien quelqu'un qui dise attention stop aux taxes, stop aux impôts", a-t-il martelé, tout en assurant qu'il était "prêt à regarder toutes les propositions".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.