VIDÉO. Immigration : "Collomb, il fait du mauvais Sarko", s'agace Corbière

VIDÉO. Immigration : "Collomb, il fait du mauvais Sarko", s'agace Corbière
Alexis Corbière à l'Assemblée nationale le 16 janvier 2018.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 18h33

POLITIQUE. Le député de La France Insoumise dénonce la politique migratoire du gouvernement qui "met en œuvre des choses que même la droite dure n'avait pas osé faire jusque-là."

La politique migratoire du gouvernement fait l'objet de vives contestations.

Porté par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le projet de loi "asile et immigration", transmis jeudi au Conseil d'État, a donné lieu à de nombreux commentaires avant même d'être dévoilé, la gauche et les associations craignant un tour de vis coercitif. Une circulaire controversée organisant un recensement des migrants dans les centres d'hébergement d'urgence est notamment au cœur de la polémique. Le Défenseur des droits Jacques Toubon a demandé vendredi au gouvernement son "retrait".

Une démarche que soutient Alexis Corbière. "J'aimerais qu'il soit entendu", a plaidé dimanche 21 janvier sur BFMTV le député de La France Insoumise (à partir de 4'15'' sur la vidéo). Il a par ailleurs dénoncé "un discours contre les associations humanitaires (qui) n'est pas acceptable", alors qu'Emmanuel Macron a notamment appelé les associations à la "responsabilité", en déplorant les "mensonges" diffusés "par de trop nombreux" acteurs et "qui nuisent à notre efficacité collective". "On ne réglera pas le problème en faisant croire que ce sont les associations humanitaires, qui font un travail magnifique, qui seraient responsables des grandes migrations", a-t-il assuré, avant de poursuivre : "Pour quelles raisons les gens quittent leur pays ? Il y a des migrations climatiques, il y a eu des guerres, il y a eu des traités de libre-échanges qui ont fait exploser des économies locales..."



"Il faut plus de moyens pour accueillir", a-t-il plaidé, tout en reconnaissant que "la solution n'est pas de dire que la France va accueillir tout le monde". "Faisons vivre le droit d'asile, a insisté l'élu de Seine-Saint-Denis, et faisons-le avec dignité, avec des moyens réels. Arrêtons de faire croire que les six millions de chômeurs, c'est parce que des personnes fuient leurs pays."

"Collomb, il fait du mauvais Sarko", a ajouté M. Corbière. "Il met en œuvre des choses que même la droite dure n'avait pas osé faire jusque-là, alors que ça n'a aucune efficacité (...) Dix ou onze lois sur l'immigration, qui allaient toute régler le problème, on allait être les durs de durs... et chaque fois, pipeau. Le problème, une fois de plus, c'est pourquoi ces femmes et ces hommes quittent leurs pays. Est-ce que des mesures ont été prises, est-ce que la France a joué son rôle pour que ces grands désordres soient réglés?", a-t-il interpellé.

Fin décembre, l'ancien député socialiste Benoît Hamon avait déjà comparé la politique migratoire d'Emmanuel Macron à celle de Nicolas Sarkozy. "Ce que fait Macron, Sarkozy n'avait même pas osé le faire", avait déclaré le candidat malheureux à la présidentielle.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU