VIDÉO. Emmanuel Macron "a une vision des choses que je partage en grande partie", affirme Alain Juppé

VIDÉO. Emmanuel Macron "a une vision des choses que je partage en grande partie", affirme Alain Juppé

Alain Juppé le 7 mai 2017 à Bordeaux.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 01 février 2018 à 19h00

POLITIQUE. Dans un entretien à la télévision suisse, le maire de Bordeaux n'a pas dit non à un rapprochement avec le chef de l'État dans le cadre des élections européennes de 2019.

Alain Juppé marque un peu plus ses distances avec Les Républicains.

Le 15 janvier dernier, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, l'ex-Premier ministre a fait savoir qu'il n'avait pas payé sa cotisation LR 2017 et qu'il n'avait pas l'intention de payer celle de 2018 et qu'il quittait la présidence de la fédération LR de Gironde."Je prends du recul et je vais observer notamment dans la perspective des élections européennes de 2019", affirmait-il.

Il considère en effet que la position du parti désormais dirigé par Laurent Wauquiez "n'est pas claire", a-t-il dit mercredi 31 janvier lors d'un entretien sur la chaîne suisse RTS. "Je ne soutiendrai en aucune manière un discours anti-européen parce que je crois qu'il est anti-français", a assuré le maire de Bordeaux, ajoutant que si son parti faisait un choix anti-européen, il le quitterait "sans hésitation".



Envisage-t-il de s'allier avec Emmanuel Macron ? "On verra, en fonction des programmes, des configurations politiques et de l'attitude que prendront les différents partis", a-t-il éludé. Alain Juppé n'a pas manqué toutefois de dresser un portrait élogieux du chef de l'État. "C'est un homme intelligent et il a une vision des choses que je partage en grande partie", a-t-il expliqué. "Je souhaite qu'il réussisse. Je n'ai pas envie de me situer sur un plan affectif. Cela dit, il a un charme évident", a-t-il ajouté.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
141 commentaires - VIDÉO. Emmanuel Macron "a une vision des choses que je partage en grande partie", affirme Alain Juppé
  • avatar
    bituit  (privé) -

    Nadine Morano a 1 vision des choses que tout les Patriotes partagent en grande partie ....
    Alors pourquoi pas des accords, alors que DLF de Dupont Aignan est partant ?
    alors que seul, Wauquiez ne sera pas en mesure de battre Macron en 2022, ni même de passer le 1er tour !
    Les électeurs FN ne se laisseront pas avoir, comme avec Sarkozy, sans demander des garanties qui ne peuvent être que des accords électoraux ?

  • La honte ne tue pas heureusement pour lui

    Quand on connaît le succés de la gestion de Bordeaux et de la CUB et la maniere dont A.Juppé a cultivé le respect des idées pourvu qu'elles soient Républicaines,effectivement sa proximité avec les idées modernes et performantes avec E.Macron est evidente!

  • On attend la formule de Manuel Valls, l'autre battu des primaires qui lorgne sans doute aussi le poste de 1er ministre...

  • Alain Juppé est lui meme : fidèle de J.CHIRAC depuis ses premiers pas en politique ,
    fondateur de l'UMP il a toujours combattu pour un mouvement regroupant gaullistes
    et centristes et rejeté le F.N. alors que les Républicains depuis 2012se sont enfermés
    à droite toute et on perdu les présidentielles de 2012 et de 2017 !
    lors d'une présidentielle il ne suffit pas de regrouper ses amis , il faut savoir s'adresser
    à l'ensemble des Français : cela Macron l'a bien compris avec le résultat que l'on sait!

    avatar
    bituit  (privé) -

    Macron occupe l' espace au centre, et il sera bien évidemment réélu s' il réussi à améliorer la situation des français.
    Donc, impossible pour Wauquiez de rassembler ce qui ne peut être rassemblé :
    Des Insoumis aux Patriotes en passant par le PS et LR, toute la classe politique attend de voir si Macron se plante, si sa popularité s'écroule, si LREM ne reposant que sur Macron implose, et que les cartes soient redistribuées pour l' ultime " Dégagisme " qui ignorera les "Has Been " de l' Ex-UMPS comme Juppé et Valls !

  • Les places sont bonnes que ferait on pas

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]