Valls à propos de Macron : "Ça me rappelle Nicolas Sarkozy"

Valls à propos de Macron : "Ça me rappelle Nicolas Sarkozy"
Emmanuel Macron et Manuel Valls à Alger, le 10 avril 2016.

Orange avec AFP, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 18h40

Les relations de Manuel Valls avec Emmanuel Macron ont toujours été compliquées. Déjà quand ils étaient collègues au gouvernement, puis au cours de toute la séquence présidentielle/législatives...

Avec en point d'orgue, le refus, par la République en marche, d'accepter dans ses rangs l'ancien Premier ministre.


A ce moment là, Manuel Valls avait qualifié celui qui venait d'être élu président de "méchant" sans "limites". Et le temps passant, Manuel Valls s'était transformé en soutien quasiment indéfectible d'Emmanuel Macron, assurant qu'il faisait partie de la majorité et multipliant les compliments sur les nombreuses qualités du président.

"ÇA ME RAPPELLE NICOLAS SARKOZY"

Aujourd'hui, l'ambiance s'est refroidie entre les deux hommes, et Manuel Valls a lâché ses coups, jeudi 14 septembre dans Le Point. "Emmanuel Macron est prisonnier de son élection face à Marine Le Pen, parce qu'il n'était pas très clair lors de sa campagne. Et aujourd'hui, il est dans la demi-mesure. Par exemple, on ne fera pas d'économies en rognant sur les APL", a-t-il déclaré.

Puis vient l'estocade : "Sa maquilleuse, l'interview de son épouse à Elle, son chien : les gens vont se demander s'il pense vraiment à eux. Ça me rappelle Nicolas Sarkozy lorsqu'il disait : 'avec Carla, c'est du sérieux'."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
67 commentaires - Valls à propos de Macron : "Ça me rappelle Nicolas Sarkozy"
  • Monsieur Walls ! Que faits-vous avec Macron, cet énergumène qui fait des cadeaux aux plus riches et qui nous pompe nos retraites, comme si elles n'étaient pas méritée et surtout trop élevées. Il y a des personalitées à gauche qui ne sont pas que de frondeurs du genre Hamon Montebourg, (ceux là, on en veut plus) vous pouvez reconstruire un PS (social démocrate) Hollande n'a pas fait que du mauvais boulot.

  • valls on l'a assez entendu

  • Moi, Macron me rappelle Manuel Valls ...

  • Alors, on reviendrait à la case départ, comme quoi le politique serrait un éternel recommencement ?

  • Bon voila comment les choses se gâtent. Il ne voulait que le bien de Macron et surtout sa réussite. Mais,
    Ils ont un contentieux qui date mais toujours vivace pour Macron. Et a force de lui refuser une place !
    Valls commence à comprendre que, ses efforts n'ont produits que l'effet contraire. C'est l'amertume qui,
    du coup prend la place de son adoration à peine voilée que nous avions remarqué. Mais en politique,
    Certains surs de leur vérité ne pardonnent jamais Macron le fait. Et Valls faisait de même il y a égalité.
    Dommage, car vu leur conception ils étaient fait pour gouverner ensemble. Du gâchis pour la France ?
    Ou alors une chance inespérée de voir cette comédie finir plus rapidement ?

    avatar
    Laurencedarabi  (privé) -

    Nicolas Sarkozy n'est pas celui qui a été battu en 2012 et par ses amis à la primaire de la droite en 2017 ?