Vallaud-Belkacem provoque un incident de séance à l'Assemblée

Vallaud-Belkacem provoque un incident de séance à l'Assemblée

L'Opinion, publié le mercredi 11 mai 2016 à 17h00

Critiquée pour ses réformes par le député LR Alain Suguenot, la ministre de l'Education a répondu sèchement provoquant le départ précipité de nombreux députés de droite. "Je retiens de votre question que vous considérez comme juste et méritée l'augmentation du salaire des professeurs d'école mais que vous nous reprochez de l'avoir réalisée. J'en retiens que vous estimez que l'école ces dernières années, l'école française, a été dévalorisée, mais que, dans un fâcheux trouble amnésique, vous oubliez que c'est d'avoir détruit 80 000 postes d'enseignants (...) et d'avoir préféré le curé à l'instituteur pour transmettre les valeurs, qui la dévalorisaient", a d'abord expliqué la ministre. Puis Najat Vallaud-Belkacem a ajouté : "j'en retiens que vous aimez le mérite mais que rien ne vous choque à voir le déterminisme social l'emporter 100 fois plus que le véritable mérite dans notre école actuelle".



"Que votre raisonnement s'il faut l'appeler ainsi manque cruellement de cohérence, de lucidité et de bonne foi et j'en suis sincèrement désolée", a-t-elle conclu.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU