Valérie Pécresse : "Qu'on arrête d'emmerder les Français"

Valérie Pécresse : "Qu'on arrête d'emmerder les Français"
Valérie Pécresse, à Menton, le 30 juin 2018.

, publié le dimanche 30 septembre 2018 à 19h26

La présidente de la région Ile-de-France a vivement réagi à la récente polémique sur le prénom d'Hapsatou Sy.

"Tout ce qui n'est pas interdit est permis. Je voudrais qu'on arrête d'emmerder les Français dans leur vie privée", s'est insurgé Valérie Pécresse, dimanche 30 septembre, sur le plateau du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI.



"Pour moi l'assimilation, c'est chanter La Marseillaise, avoir un espoir dans le rêve français, c'est la fierté française retrouvée", martèle-t-elle.



"La France a des racines multiples"

La présidente de la région Ile-de-France réagissait à propos de la polémique lancée par Eric Zemmour à propos du prénom d'Hapsatou Sy. "Quand on a un prénom breton ou catalan, on parle de ses racines", souligne Valérie Pécresse.

"La France a des racines multiples. Le débat, c'est le tronc et si on arrive à un faire un arbre avec ces racines multiples. Pour moi, c'est ça mon sujet comment on arrive à réanimer le rêve français", insiste-t-elle.

Quant au fait que les femmes doivent rentrer à la maison, selon le polémiste, " il parle aussi à une partie de l'électorat", estime la présidente de la région Ile-de-France qui affirme que "la nostalgie du passé ne peut pas faire de la politique au présente".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.