Valérie Pécresse peut-elle remporter la présidentielle ?

Valérie Pécresse peut-elle remporter la présidentielle ?©JULIEN DE ROSA / AFP

publié le dimanche 05 décembre 2021 à 12h00

Elle était opposée au député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti.

Valérie Pécresse a remporté la primaire des Républicains, samedi 4 décembre. Elle portera les couleurs du parti de droite à l'élection présidentielle prévue en avril 2022.


La présidente de la région Île-de-France a recueilli 69.326 voix, soit 60,95% des suffrages, a annoncé le président du parti, Christian Jacob.

Son concurrent Éric Ciotti a récolté 44.412 voix (39,05%).

"Valérie vient de gagner cette élection, elle a désormais l'immense responsabilité d'amener notre famille politique vers la victoire, a déclaré Éric Ciotti après l'annonce des résultats. Ta campagne a été digne, puissante et audacieuse. Je veux demain que nous conduisions tous les deux ensemble ce grand combat." Il a promis de former une "équipe" derrière Valérie Pécresse, pour combattre le "macronisme".

Celle qui est désormais la candidate des Républicains a ensuite pris la parole. "Nos adhérents se sont largement rassemblés derrière ma candidature, je voudrais d'abord leur dire un grand merci, a-t-elle déclaré."

"Votre confiance me va droit au cœur et elle m'oblige. Le congrès a montré le visage d'une belle équipe de France. Je veux rassembler cette équipe aujourd'hui, notre unité fait notre force", a encore plaidé l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, en assurant à chacun des candidats au Congrès, présents samedi au siège des LR, que le "rassemblement ne sera pas que des mots mais des actes".


"Aujourd'hui, pour la première fois de son histoire, le parti du Général de Gaulle, de Georges Pompidou, de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy, notre famille politique va se doter d'une candidate à l'élection présidentielle", s'est encore félicité Valérie Pécresse. "J'ai une bonne nouvelle, la droite républicaine est de retour, la droite des convictions, des solutions, elle est unie et elle part au combat avec une volonté implacable, a-t-elle martelé. La France ne peut plus se permettre d'attendre."

"Notre rassemblement, je veux l'étendre à tous les Républicains sincères qui se reconnaîtront dans notre projet pour la France (...) Nous allons restaurer la fierté française et protéger les Français", a-t-elle promis.

"Nous posons le premier pas sur le chemin qui va nous amener à la victoire", avait assuré Christian Jacob avant de céder la parole aux deux finalistes, en se félicitant de cette "journée de rassemblement, d'union".

"La droite a retrouvé son ADN, elle est populaire et solidaire, (...) avec une vraie équipe de France prête à diriger notre pays", a-t-il ajouté sous les applaudissements des militants au siège du parti.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.