Vaccination anti-Covid : Olivier Véran "effaré" par la "lâcheté" de Christiane Taubira

Vaccination anti-Covid : Olivier Véran "effaré" par la "lâcheté" de Christiane Taubira
Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 27 septembre 2021 à Lyon.

publié le mercredi 29 septembre 2021 à 12h03

Le ministre de la Santé a vivement critiqué mercredi matin l'ancienne ministre de la Justice, qui avait refusé la semaine dernière d'appeler les Guyanais à se faire vacciner. 

"Je n'ai pas vocation à appeler à la vaccination" en Guyane, estimait la semaine dernière Christiane Taubira, alors que la situation sanitaire liée au Covid-19 est catastrophique. "Quand on aime profondément la Guyane et les Guyanais on prend ses responsabilités et on leur dit 'protégez-vous'", a rétorqué mercredi 29 septembre le ministre de la Santé Olivier Véran au micro de France Inter.




"Je suis un responsable politique qui n'est pas en exercice et qui par conséquent ne dispose pas des éléments d'information qui lui permettraient formellement soit de donner consigne, soit de considérer qu'au vu de ces éléments d'information je considère que je tiens un propos responsable", avait justifié la semaine dernière sur RTL l'ancienne garde des Sceaux.

"J'ai été effaré d'entendre cette incapacité, cette paralysie, cette peur et même cette forme de lâcheté, qui consistait à dire 'moi je suis vaccinée mais je n'ai pas de conseils à donner'", a jugé Olivier Véran. "Vous imaginez dire : moi, je porte la ceinture mais je n'ai pas suffisamment d'informations pour dire aux Français de mettre leur ceinture quand ils conduisent ? (...) Non, la vaccination c'est un outil de santé publique éprouvé qui a démontré son efficacité", a martelé le ministre de la Santé.

L'Agence régionale de santé de Guyane a fait état vendredi dernier d'un niveau de décès "jamais atteint" dans le département, avec la mort de 21 personnes en sept jours des suites du Covid-19. Le taux de vaccination n'y est que de 27% pour les premières doses et 22,9% de la population présente un schéma vaccinal complet. Il s'agit des taux de vaccination les plus bas du territoire français. 

Dans ce contexte, Olivier Véran demande à la population locale de "se faire vacciner" et appelle "l'ensemble des responsables publics, mais aussi des acteurs privés qui comptent en Guyane, et qui ont une parole qui est très écoutée, à agir en responsabilité"."Je leur dis de se protéger, je leur dis que la vague qui a frappé elle peut revenir s'ils ne sont pas protégés, s'ils ne sont pas vaccinés", a-t-il insisté. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.