Vacances d'été 2021 : l'avertissement de Jean Castex

Vacances d'été 2021 : l'avertissement de Jean Castex©Panoramic

, publié le lundi 15 mars 2021 à 11h11

Le Premier ministre était invité, dimanche 14 mars, sur la plateforme Twitch. Il a notamment été interrogé sur la possibilité de partir en vacances normalement cet été, détaille BFMTV.

Les Français vont-ils pouvoir profiter des grandes vacances cette année ? La question se pose alors que l'épidémie de coronavirus touche l'Hexagone depuis un an.

Invité sur la plateforme Twitch, ce dimanche 14 mars, le Premier ministre Jean Castex a averti que les mois de juillet et août ne seraient "sûrement" pas de vacances "complètement normales" tout en espérant pouvoir donner un peu de liberté aux Français.

Le Premier ministre prend en effet en exemple la période estivale de 2020, sujette à un certain relâchement de la part des Français, détaille BFMTV. "Je me souviens aussi, que je disais 'attention, soyons prudents'. C'est tout de suite après ma prise de fonction (le 3 juillet 2020, ndlr) que j'ai pris des décrets généralisant et rendant obligatoire le port du masque dans l'espace public, dans les commerces", a-t-il détaillé sur la chaîne privée Twitch de Samuel Etienne, journaliste à France Télévisions.


"Ce qui s'est passé était un peu compréhensible, précise Jean Castex. La différence, je l'espère, entre l'été 2021 qui s'annonce et l'été 2020, c'est qu'on aura vacciné, et donc à ce moment-là, on aura retrouvé une partie de notre liberté".

Interrogé également sur la possible création d'un "passeport vaccinal", le Premier ministre a préféré botter en touche. "Je suis pour dès lors que c'est efficace", mais "je ne veux pas créer une fausse sécurité", a-t-il expliqué. Plus de cinq millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 27 décembre, alors que le gouvernement a pour objectif d'atteindre le seuil des 10 millions au 15 avril. Un objectif qui pourrait être déterminant pour permettre aux Français de passer, enfin, des vacances estivales plus normales que celles de 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.