Vœux à la presse : Macron déclare la guerre aux "fake news"

Vœux à la presse : Macron déclare la guerre aux "fake news"©Capture vidéo

Source Lopinion.fr, publié le mercredi 03 janvier 2018 à 22h30

Emmanuel Macron a prononcé ce mercredi, ses premiers vœux à la presse depuis l'Elysée. Il a décidé de s'attaquer aux "fakes news". "La liberté de la presse n'est pas une liberté spéciale, elle est la plus haute expression de la liberté" a commencé Emmanuel Macron. Ce mercredi, lors de ses premiers voeux, le président de la République s'est voulu proche de la presse et a décidé de combattre les "fake news".



"J'ai décidé que nous allions faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles. Un texte de loi sera prochainement déposé à ce sujet" a annoncé le chef de l'Etat. "En cas de propagation d'une fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge à travers une action en référé permettant le cas échéant de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné ou de bloquer l'accès au site" a-t-il précisé expliquant qu'il fallait être "ferme".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
87 commentaires - Vœux à la presse : Macron déclare la guerre aux "fake news"
  • Il est vrai qu'on est envahis par ces" fausses nouvelles", j'écris français car je croyais qu'on ne devait plus utiliser de termes "étrangers" ???? On ne sait plus sur quel pied danser et c'est difficile de faire la part des choses...

  • cet imposteur élu par défaut par certains français qui s'en mordent les doigts pourrait-il disparaître si ces français se révoltaient tout d'un coup réalisant qu'ils ont fait une grave erreur ?? C'est mo souhait le pus cher pour 2018 -

  • macron veut imposer sa propre "vérité" aux médias

    Comme du temps du régime totalitaire de l'URSS ...Seuls les médias qui feront son apologie seront autorisés!

  • Il ne sait même pas que ces lois existent déjà;

  • Ce mec il n ', arrête pas avec son "j ' ai décidé" et sa morale .....