Universités : le gouvernement mis en demeure de réformer APB

Universités : le gouvernement mis en demeure de réformer APB
A lire aussi

LesEchos, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 08h19

Le gouvernement avait déjà annoncé son choix de réformer le portail d'admission post-bac (APB). C'est désormais « une obligation », a concédé, jeudi, la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a en effet mis en demeure le ministère de l'Enseignement supérieur de « cesser de prendre des décisions concernant des personnes sur le seul fondement d'un algorithme et de faire preuve de plus de transparence » dans l'utilisation de la plateforme.

La CNIL ne « remet pas en cause le principe même de l'utilisation des algorithmes dans la prise de décision », mais elle a indiqué que leur usage « ne pouvait exclure toute intervention humaine et devait s'accompagner d'une information transparente des…

Lire la suite sur LesEchos

 
1 commentaire - Universités : le gouvernement mis en demeure de réformer APB
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]