Une université a-t-elle le droit de changer les modalités d'examen ?

Chargement en cours
Paris, le 11 avril 2018. Blocage de la faculté de Tolbiac.
Paris, le 11 avril 2018. Blocage de la faculté de Tolbiac.
1/2
© Cyril ZANNETACCI

Libération, publié le jeudi 17 mai 2018 à 10h46

Frédérique Vidal l'a affirmé lundi : «Les examens se tiendront, nous le devons aux étudiants», a assuré la ministre de l'Enseignement supérieur condamnant dans le même temps sur Twitter «les blocages conduisant les présidents d'université à reprogrammer certains examens». Des propos de nouveau martelés mardi sur BFM TV et RMC par le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Je condamne les blocages conduisant les présidents d'université à reprogrammer certains examens. Comment comprendre que certains souhaitent empêcher les autres de valider leur année, d'obtenir un diplôme qui a de la valeur ? Les examens se tiendront, nous le devons aux étudiants.

- Frédérique Vidal (@VidalFrederique) 14 mai 2018

A la suite de blocages par des opposants à la réforme de l'

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.