Une rencontre Poutine-Macron au fort de Brégançon fin août

Une rencontre Poutine-Macron au fort de Brégançon fin août
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, le 29 mai 2017 à Versailles.

, publié le samedi 27 juillet 2019 à 19h50

Emmanuel Macron a annoncé samedi à la presse, en marge d'une visite à Bormes-les-Mimosas, qu'il recevrait le président russe Vladimir Poutine au fort de Brégançon le 19 août, quelques jours avant le sommet du G7, fin août à Biarritz.

C'est une annonce surprise qu'a fait le président de la République. Emmanuel Macron a annoncé la visite, le 19 août prochain, de Vladimir Poutine. Loin des ors de la République, c'est dans son lieu actuel de congés, le fort de Brégançon, qu'aura lieu l'entrevue.

Le fort permet "de pouvoir s'isoler pour travailler, d'avoir les équipements pour recevoir tous les appels internationaux, de pouvoir recevoir des dirigeants étrangers, ce que je ferai avec Vladimir Poutine dans quelques semaines", a déclaré le président de la République. La France doit accueillir le G7 - autrefois G8 avant l'exclusion de la Russie - à Biarritz du 24 au 26 août.

Fin juin, Emmanuel Macron avait annoncé au Japon, après un long entretien avec Vladimir Poutine, qu'il aurait "dans les prochaines semaines une rencontre bilatérale avec le président" russe. 

"Explorer toutes les formes de coopération (...) sans naïveté"

"Je considère que, dans le cadre de la présidence du G7, il est indispensable que nous puissions prendre cette initiative" avec la Russie afin d'"explorer toutes les formes de coopération sur les grands sujets de déstabilisation ou de conflit, sans naïveté, mais sans que la porte ne soit fermée", avait alors expliqué Emmanuel Macron. 


Au troisième jour de ses vacances au fort de Brégançon, le chef de l'Etat a fait un aller-retour en Tunisie samedi, pour assister aux funérailles du président Béji Caïd Essebsi.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.