"Une maladie sans gravité" : Edouard Philippe explique pourquoi sa barbe blanchit

"Une maladie sans gravité" : Edouard Philippe explique pourquoi sa barbe blanchit
Edouard Philippe au Mont-Valérien, le 18 juin 2020.

, publié le jeudi 18 juin 2020 à 22h19

Si la barbe du Premier ministre perd peu à peu sa pigmentation, c'est à cause d'un vitiligo, précise l'intéressé.

Ces derniers mois, il était devenu difficile de ne pas la voir : la barbe d'Edouard Philippe blanchit au fil du temps. Si certains ont mis ce phénomène sur le compte du stress lié à la crise sanitaire, en réalité il y a une autre explication  : le Premier ministre souffre de vitiligo, "une maladie sans gravité, ni douloureuse ni contagieuse" confie-t-il à Paris Match. 


Le Premier ministre, en campagne pour le second tour des élections municipales au Havre, confie également qu'il n'est pour l'instant pas question pour lui de raser ni de teindre sa barbe.


L'hebdomadaire relève que le vitiligo, qui peut toucher la peau comme les poils, peut être causé par le stress. En janvier, son entourage avait concédé au Parisien que cette tâche blanche pouvait être une "marque de fatigue".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.