Un tweet ou un post Facebook sur votre candidat peut vous coûter 3.750 euros ce week-end

Un tweet ou un post Facebook sur votre candidat peut vous coûter 3.750 euros ce week-end©Capture d'écran BFMTV

Source BFMTV, publié le vendredi 05 mai 2017 à 11h54

Nous entrons ce vendredi soir à minuit dans la période de réserve. Autrement dit, interdiction pour les candidats à l'élection présidentielle, leurs soutiens, les médias de poursuivre des actions de propagande électorale, en soutien d'un candidat ou au détriment d'un autre.



Une interdiction qui concerne également chaque citoyen, notamment sur les réseaux sociaux. Le risque : 3750 euros d'amende.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
220 commentaires - Un tweet ou un post Facebook sur votre candidat peut vous coûter 3.750 euros ce week-end
  • avatar
    bituit  (privé) -

    La PRAVDA promettait du travail, elle au moins, pas des amendes !

  • Qu'advient-il des tweet émis depuis un cybercafé, ou depuis l'étranger?

  • Un impot suplémentaire déguisé

  • Un impot suplementa

  • vos sondage vous savez ou vous les fourré du pipeau tout du mensonge cela me fait dire plus il s'en prenne à marine et plus mon deuxième vote sera pour elle à dimanche