Un tiers des Français juge le RN capable de gouverner

Un tiers des Français juge le RN capable de gouverner
Les Français sont de plus en plus nombreux à considérer que le Rassemblement national n'est "pas un danger pour la démocratie", selon un sondage

publié le lundi 10 mai 2021 à 12h49

Les Français sont de plus en plus nombreux à considérer que le Rassemblement national n'est "pas un danger pour la démocratie", mais ils ne sont qu'un tiers à l'estimer capable de gouverner et un quart à juger que Marine Le Pen "ferait une bonne présidente de la République".

Quelque 42% des Français estiment que le RN ne représente "pas un danger pour la démocratie", une appréciation en hausse de 1 point sur 2020 et de 6 points depuis 2017, alors que 49% considèrent qu'il représente "un danger" (-2 points), selon un sondage de Kantar Public réalisé pour Le Monde et franceinfo et publié lundi.

L'adhésion aux idées du RN progresse puisque 29% des Français se disent en "accord" avec elles, une appréciation en hausse de 3 points en un an, sans toutefois atteindre le record de 2014 (34%). A l'inverse, une claire majorité (62%) se dit en "désaccord" avec les idées du RN (-5 points).

La part des Français qui n'ont jamais voté pour le RN mais qui envisagent de le faire progresse également (12%, +4 points).

Une majorité de Français (55%) considère que le RN est en capacité "d'accéder au pouvoir", un chiffre qui se stabilise après deux fortes hausses en 2019 (+7 points) et en 2020 (+9 points).

Mais seuls 33% considèrent que le RN a la capacité de "participer à un gouvernement", une appréciation en hausse de 3 points (31% chez LR, en hausse de 7 points), alors que 56% (-3 points) estiment que le RN est "seulement un parti qui a vocation à rassembler les votes d'opposition".

Sur la présidente du RN et candidate à l'Elysée Marine Le Pen, une majorité de Français la perçoivent comme "volontaire" (67%, -1 point) et "capable de prendre des décisions" (53%, +2 points). 

Mais ils ne sont que 24% (+2 points) à estimer qu'elle "ferait une bonne présidente de la République" et 37% (+2 points) à souhaiter qu'elle soit la candidate du RN en 2022.

En outre, 37% (+1 point) des Français la jugent "capable de rassembler au-delà de son camp" et 42% considèrent qu'elle "comprend les problèmes quotidiens des Français" (+3 points).

Les Républicains, qui se déchirent aux élections régionales sur l'opportunité de s'allier avec LREM, sont 47% à considérer que leurs listes devraient s'allier avec celles de LREM au second tour, et 33% à préférer une alliance avec les listes du RN (33%).

Sondage réalisé du 29 avril au 4 mai auprès d'un échantillon de 1.015 adultes, représentatif de l'ensemble de la population adulte, interrogées en face-à-face, selon la méthode des quotas.La marge d'erreur est comprise entre 1,3 et 3,1 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.