Un rassemblement Wauquiez/Le Pen/Dupont-Aignan est-il possible ?

Un rassemblement Wauquiez/Le Pen/Dupont-Aignan est-il possible ?

Laurent Wauquiez, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan (photomontage)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 18 septembre 2017 à 17h43

POLITIQUE. Le président de Debout la France tend la main à la leader frontiste et au candidat à la présidence du parti Les Républicains.

Si chez ces derniers, les avis sont mitigés, le FN lui n'exclut rien.

Annoncé comme futur Premier ministre de Marine Le Pen en cas de victoire à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan n'a pas renoncé à une alliance avec le Front national. Le président de Debout la France va même plus loin puisqu'il souhaite également un rapprochement avec Laurent Wauquiez pour faire face à Emmanuel Macron.

"Si Marine Le Pen, Laurent Wauquiez, moi-même, faisons comme avant, nous disparaîtrons. Je revendique un rapprochement, voire l'union entre nous, autour d'un programme crédible", a-t-il dit jeudi 14 septembre sur BFMTV.



"MARINE LE PEN NE DIT PAS NON"

"Malheureusement l'union ne viendra pas par le haut, par les appareils politiques attachés à leur survie, a-t-il déploré dimanche 17 septembre lors de l'université de rentrée de son parti. Trop d'ego, trop de ressentiment, trop d'arrière-pensées. La question du candidat qui fédérera les patriotes et les républicains en 2022 ne doit surtout pas se poser maintenant", a-t-il préconisé.

"Marine Le Pen ne dit pas non", a pourtant glissé lundi matin David Rachline lundi matin 18 septembre sur RMC. "Je ne sais pas avec qui cela va se faire. Certainement avec Nicolas Dupont-Aignan qui partage une grande partie de nos idées. Les électeurs LR sont en phase avec nous sur l'essentiel. Le problème, c'est qu'une fois qu'ils sont aux responsabilités, le parti LR fait un programme de gauche. On l'a vu avec Nicolas Sarkozy. Ces électeurs-là ne sont plus dupes, donc il va falloir leur parler", a détaillé le sénateur-maire FN de Fréjus.



LAURENT WAUQUIEZ NE VEUT PAS D'UNE ALLIANCE AVEC LE FN, MAIS N'EST PAS INSENSIBLES À SES THÈMES DE PRÉDILECTION

Chez Les Républicains, les avis sont plus mitigés. Invité de BFMTV/RMC lundi matin, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin "crain(t) avec beaucoup de tristesse" un rapprochement entre Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez. "Avouez que lorsque l'on n'est pas capable de choisir entre le bulletin de vote FN et un républicain, il peut se passer beaucoup de choses après ça."



Le candidat à la présidence des Républicains n'avait pas appelé à voter pour Emmanuel Macron avant le second tour de l'élection présidentielle qui l'opposait à Marine Le Pen.



"Comme Nicolas Sarkozy à l'époque, Laurent Wauquiez cherche à prendre des électeurs au FN", analyse le sénateur LR Roger Karoutchi à BFMTV.com. "Mais à quoi lui servirait alors une alliance ? Nicolas Sarkozy n'en a jamais souhaité, et Laurent Wauquiez est sur la même ligne", assure l'élu des Hauts-de-Seine.

"Il a toujours démenti" une alliance avec le FN, a rappelé Claude Guéant sur CNews le 4 septembre dernier. "Mais ça ne veut pas dire qu'il est insensible à des thèmes qui ont été cultivés par le FN".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
54 commentaires - Un rassemblement Wauquiez/Le Pen/Dupont-Aignan est-il possible ?
  • avatar
    sansdentmaishonnete  (privé) -

    " ils disent ne jamais avoir voulu d'alliance , ça veut dire que ces gens , préfèrent voir crever la France et les français , pour garder leurs privilèges, à cause du qu'en dira-t'on ! heureusement que durant les guerres , les français n'ont pas eu peur de faire des alliances pour sauver leur pays , mais ils ne manquaient pas de courage , c'était juste la fibre patriotique qui les animait... mais aujourd'hui , ce qui prime , c'est le fric , la gamelle garnie , mais surtout pas le patriotisme !

  • c'est un parfait marché de dupes qui est proposé. Chacun s'accorde à dire qu'ils partagent certaines valeurs mais le point de convergence doit se faire sur leur propre parti, histoire d'égo oblige.

  • Je ne le souhaite pas. La droite républicaine, n'a pas grand chose en commun avec le FN ou debout la France !!
    Que ces deux derniers s'accoquinent pour des raisons électoralistes, grand bien leur fasse ; mais la droite modérée ne doit pas se fourvoyer la dedans.

    C'est la meilleure manière de ne jamais arriver au pouvoir et de laisser la gauche diriger et mener notre pays dans le mur. Qu'est ce qu'ils doivent se marrer à gauche !

    La droite républicaine n'a effectivement rien à voir avec l'extrême droite, cependant elle doit se reconstruire sur ses valeurs et si wauquiez est élu à la présidence de PR cela sera compromis car pour gagner il ne faut pas des alliances de circonstances mais un programme pour la France. Mr wauquiez fait la même erreur que Sarkosy, il tente d'attirer des l'électeur du FN et devient une véritable girouette. Il n'a pas de projet solide. Wauquiez trouverait bien sa place au sein du FN, il réagit de la même façon

    Alors un royaliste ne peut être de "droite républicaine".
    Une poujadiste maurassienne élevée aux intonation d'un ancien de la charlemagne ( un "ami") non plus.

  • Le peuple de France ( oui, il en existe un, celui que certains comme la gauche et son extrème, les loobies, les intellectuels s' acharnent à abaisser et détruire )
    souhaite et attend une telle union.

    La France des extrêmes, peut être ... Mais pas la France républicaine...

    Ce peuple là est tout sauf "de France".

  • mais non, trois têtes pour un trône ça ne va pas.