Un policier refuse de serrer la main de Hollande et Valls

Un policier refuse de serrer la main de Hollande et Valls©Le Point.fr
A lire aussi

Le Point.fr, publié le vendredi 17 juin 2016 à 16h21

La cérémonie d'hommage au couple de policiers assassinés à leur domicile de Magnanville, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, ne s'est pas déroulée comme prévu pour les deux têtes de l'exécutif. Après avoir livré un discours dans lequel il a salué l'engagement des forces de l'ordre, François Hollande - accompagné de Manuel Valls et de Bernard Cazeneuve - est allé serrer quelques mains d'agents et de personnalités.

Mais l'un des gardiens de la paix a clairement refusé la main du chef de l'État puis de celle du Premier ministre.

Le moment a été immortalisé par une caméra de France 2. Dans un premier temps, François Hollande passe son chemin. Puis, à l'arrière-plan, quand Manuel Valls se présente à lui, le policier se tient droit comme un i et refuse de nouveau la main tendue, faisant "non" de la tête. Le Premier ministre s'arrête, se met face au fonctionnaire, et les deux échangent ensuite des mots.



Ce geste marquant, le policier l'a assumé quelques instants plus tard devant des journalistes de TF1 et France 2. Il leur a confié avoir voulu protester contre "les problèmes" et le "manque de moyens" dans la police. "Il y a trop de problèmes dans la police, on en a ras le bol", s'est-il justifié, détaillant qu'"à Mantes-la-Jolie nous avons 3 véhicules pour 40 policiers". L'agent a réclamé "des actes" au gouvernement et a regretté que le Premier ministre soit parti sans écouter la fin de son explication.

 
459 commentaires - Un policier refuse de serrer la main de Hollande et Valls
  • Que faisait ce policier avec deux béquilles dans une haie d,honneur ? Il n,était pas en arrêt de travail? Maintenant Notre Président passera en revue les policiers les deux mains dans les poches C,est moche Comme si la police avait toujours eu des affinité avec la gauche MDR

    Effectivement, peu d'affinité avec la gauche, il faut bien reconnaitre qu' ils ont des raisons pour ça : la gauche est toujours du côté des délinquants !!!!!!!

  • que nos représentants politiques arrête de faire de la figuration
    sur le terrain ce sont des coups, des pavés, ou des balles.
    quand on veut être respecté , on ne s'approprie pas des privilèges.
    chapeau monsieur l'agent vous avez le sens de l'honneur le vrai celui du terrain.

  • Respect, Monsieur le policier, je trouve que la République ne respecte pas tous les fonctionnaires de polices et autres.....qui sont la pour assurer la protection des citoyens, avec les évènements multiples que nous subissons, pas assez de moyen, c'est bien de donner des ordres, mais il faut leur donner les moyens de les mettre en oeuvre:))

  • "Un policier refuse de serrer la main de Hollande et Valls" - Rien ne peut obliger quelqu'un, même un policier, de serrer la main d'un autre quelqu'un, fut -il 1er ministre !. Je salue le courage de ce policier qui va au bout de ses idées.

    Dommage que cet homme n,a jamais connu l,usine et ne sait pas ce que l,on ressent à courber l,échine devant son employeur pour éviter le licenciement .Quant on a la sécurité de l,emploi on devrait dèjà faire preuve de correction .

  • Je persiste, ce n'était pas ni le moment ni le lieu, bien que nos policiers à l'évidence soient en souffrance, voire épuisés.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]