"Un nouveau collectivisme va émerger dans la catastrophe écologique", estime Jean-Luc Mélenchon

"Un nouveau collectivisme va émerger dans la catastrophe écologique", estime Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon à Paris, le 24 février 2020.

, publié le mardi 03 mars 2020 à 12h06

"Si on ne planifie pas, on n'arrivera à rien", assure Jean-Luc Mélenchon.

"Transformer les modes de production et d'échange", mais surtout, "planifier" pour sortir de la crise environnementale. C'est ce que propose le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, dans un entretien à paraître le 10 mars dans la revue Socialter.

Le député estime qu'"un nouveau collectivisme va émerger dans la catastrophe écologique".

"La société se défaisant, on sait alors qu'arrivera le moment où sera posée la question de savoir si c'est chacun pour soi ou chacun pour tous. Par conséquent, un nouveau collectivisme va émerger dans la catastrophe écologique", espère-t-il.


"La violence peut aussi surgir de la désorganisation de la société", prévient Jean-Luc Mélenchon. En conséquence, "si on ne planifie pas, on n'arrivera à rien", affirme celui qui propose depuis sa campagne présidentielle de 2017 une "planification écologique".

"Si vous voulez 'moins' et 'mieux', il va falloir transformer les modes de production et d'échange, donc changer les machines et les réseaux de distribution. Ça s'organise dans la durée, de l'éducation professionnelle à la consommation", estime-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.