"Un guet-apens climato-sceptique" : l'écologiste Claire Nouvian s'explique après sa participation houleuse à l'émission de Pascal Praud

"Un guet-apens climato-sceptique" : l'écologiste Claire Nouvian s'explique après sa participation houleuse à l'émission de Pascal Praud
Claire Nouvian, membre de la Place publique et candidate aux européennes à Paris, le 15 mars 2019.

publié le mardi 07 mai 2019 à 16h44

Claire Nouvian, écologiste et membre de Place publique, était sur le plateau de "L'Heure des pros", animée par Pascal Praud lundi soir sur Cnews. La militante écologiste s'est vue notamment taxée d'"hystérique", des propos qui ont choqué sur les réseaux sociaux. 

"Vous avez le droit d'écouter  les autres plutôt que de donner une image hystérique de votre pensée".

Lundi 6 mai, Claire Nouvian, fondatrice de l'association écologiste Bloom et candidate aux européennes sur la liste emmenée par Raphaël Glucksmann, était l'invitée de Pascal Praud sur Cnews. Le  thème de l'émission : "le 'refroidissement' climatique ?". La militante a fait face à des propos peu amènes à son encontre. 



Une vidéo regroupant les interventions de Pascal Praud et de sa chroniqueuse Élisabeth Lévy à l'adresse de Claire Nouvian a rapidement été publiée puis de nombreuses fois partagée sur Twitter. "Je voudrais que vous vous calmiez, ce qui nous ferait plaisir", "elle est pas bien là, mais c'est vous qui êtes folle", "ce que vous dites est parfaitement ridicule et désagréable pour les gens qui vous reçoivent", "vous avez une tête qui n'entre pas dans les studios, un peu d'humilité", ont asséné Pascal Praud et Élisabeth Lévy à Claire Nouvian. "Vous avez le droit d'écouter  les autres plutôt que de donner une image hystérique de votre pensée", a-t-elle également entendu. 

Claire Nouvian a notamment tenté d'évoquer les conclusions alarmantes du groupe d'experts de l'ONU, réunis à Paris, sur la biodiversité.  "Des milliers de chercheurs qui sont venus dire au monde entier qu'il y a un changement climatique qui s'accélère et qu'on a jusqu'en 2030 pour réduire de moitié nos émissions de gaz à effet de serre et vous, ça vous fait rire , et vous vous êtes en train de prêcher le climato-scepticisme ?", a-t-elle reproché à ses contradicteurs. 


De nombreux soutiens sur les réseaux sociaux

Après son passage dans l'émission, Claire Nouvian a reçu le soutien de nombreux internautes, connus ou anonymes. 

"Quand Claire Nouvian experte écologiste porte la contradiction à la bêtise climato-sceptique sur @CNEWS , elle se voit traitée d' "hystérique". Mépris, insultes #sexistes effarants !", a écrit l'association féministe. 


"Affirmons donc notre solidarité féministe avec toutes les « hystériques » et toutes les « folles » qui affrontent la misogynie !", a réagi Raphaël Glucksmann. 


"Ce que je vois de cette vidéo est insupportable. Claire Nouvian est parfaitement compétente et légitime. Odieux de voir qualifiée d'hystérique et de folle une femme de conviction et de talent à laquelle on peut bien sûr apporter une contradiction mais au minimum courtoise", a ajouté la journaliste Anne Sinclair. 


"Chère @ClaireNouvian, il y a des moments où l'engagement prend tout son sens. Face au déni, au refus de la science, il faut des combattant.e.s. C'est ce que tu prouves chq jour dans cette campagne où nous concilions ensemble justice sociale et écologie", a abondé Olivier Faure, secrétaire du parti socialiste sur Twitter. 


Claire Nouvian s'est quant à elle expliquée dans une vidéo, publiée sur Twitter. 


"Le 6 mai j'ai participé à une émission sur Cnews et je me suis retrouvée dans un guet-apens climato-sceptique avec des gens qui m'ont expliqué qu'on n'était pas sûr que le changement climatique était dû à l'homme", a-t-elle posé.  Elle dit avoir "un peu" "perdu son sang-froid", mais assume. "Oui, je suis folle de rage. Je suis folle de rage que eux aient une tribune médiatique, rétrograde, révisionniste et que ce soit des négationnistes qui aient accès à la télé pour transformer les cerveaux de nos concitoyens et les rendre plus bêtes et plus ignorants. Mais quelle irresponsabilité !" 


D'autres internautes se rangent du côté de Pascal Praud. "Un montage donne une vue parcellaire des choses. Le mieux est sans doute de regarder une émission dans sa totalité pour se faire une juste opinion", se défend le journaliste. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.