Un double pari politique pied au plancher

A lire aussi

Libération, publié le mardi 23 janvier 2018 à 20h46

Au pas de charge. Alors que se met en œuvre, avant même d'avoir été définitivement adoptée, la réforme de l'accès à l'université, le gouvernement ouvre le chantier du baccalauréat. La vieille institution créée il y a plus de deux siècles devrait être profondément remaniée. Un examen resserré autour d'une poignée d'épreuves, les autres disciplines étant évaluées en contrôle continu (lire ci-contre) : la réforme qui sera présentée vers la mi-février par Jean-Michel Blanquer est à peu près celle dont ont rêvé avant lui des générations de ministres de l'Education. Alléger et moderniser le bac ? Le ministre de Mitterrand Alain Savary en reconnaissait déjà l'urgente nécessité au début des années 80, tout comme François Hollande trois décennies plus…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Un double pari politique pied au plancher
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]