Un adjoint à la mairie de Paris souhaite la "bienvenue" aux "gilets jaunes" qui veulent "faire la fête"

Un adjoint à la mairie de Paris souhaite la "bienvenue" aux "gilets jaunes" qui veulent "faire la fête"
Près de 9.000 personnes indiquaient lundi matin qu'elles comptaient participer à cet "acte VIII" des "gilets jaunes".
A lire aussi

, publié le lundi 31 décembre 2018 à 11h00

Les "gilets jaunes" ont promis d'organiser sur les Champs-Élysées "un événement festif et non violent" pour fêter le passage à l'année 2019.

"Dès lors qu'ils viennent pour faire la fête sur les Champs-Elysées, ils sont bien sûr les bienvenus". Invité ce lundi 31 décembre sur Franceinfo, le premier adjoint à la mairie de Paris Emmanuel Grégoire a voulu faire preuve d'apaisement face au mouvement des "gilets jaunes".



L'élu a notamment indiqué que ces derniers étaient les "bienvenus" dès lors qu'ils venaient "pour faire la fête sur les Champs-Élysées". Un message d'apaisement qui a également été partagé sur Twitter par la maire de Paris, Anne Hidalgo.



Chez les "gilets jaunes", "il y a cette vexation légitime qui a été éprouvée à cause de petites formules qui sont superflues de la part d'un président de la République", a estimé Emmanuel Grégoire, à quelques heures des voeux aux Français du chef de l'Etat.

"Beaucoup de gens se sentent méprisés"

"Il y a une demande très forte de considération, de respect. Dans l'expression des puissants, l'expression des 'premiers de cordée', il y a beaucoup de mépris et beaucoup de gens se sentent méprisés, maltraités". Le président de la République "a eu des formules à tout le moins extrêmement maladroites. C'est certain", a-t-il ajouté.

"La célébration du nouvel an 2019 s'inscrit dans un contexte de menace terroriste toujours élevée et de mouvements revendicatifs non déclarés sur la voie publique", avait indiqué la place Beauvau dimanche 30 décembre, faisant allusion à la mobilisation des "gilets jaunes".

"Un événement festif et non violent"



De leurs côtés, les "gilets jaunes" ont promis d'organiser sur les Champs-Élysées "un événement festif et non violent" pour fêter le passage à l'année 2019 "qui sera riche de changements et de victoires", selon le descriptif de leur page Facebook. Près de 9.000 personnes indiquaient au matin du lundi 31 décembre qu'elles comptaient participer à cet "acte VIII" et plus de 62.000 se disaient "intéressées".

12.000 policiers mobilisés



Enfin, un groupe baptisé "gilets jaunes citoyens" affirme avoir déclaré une manifestation au rond-point des Champs-Élysées lundi soir à 20h. La sécurité est de mise en cette nuit de la Saint-Sylvestre.

Quelque 12.000 policiers seront mobilisés dans la soirée pour encadrer les festivités du Nouvel An à Paris, où doivent converger badauds, touristes et gilets jaunes, a annoncé le préfet de police.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.