Trou d'air pour Macron, en baisse de 5 points

Trou d'air pour Macron, en baisse de 5 points

Le président Emmanuel Macron lors d'une visite officielle à Ajaccio, le 6 février 2018

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 14 février 2018 à 16h47

La popularité d'Emmanuel Macron baisse pour la première fois depuis six mois, avec une chute de 5 points en février, et celle d'Edouard Philippe est en léger recul (-1), selon un sondage Ipsos Game Changers diffusé mercredi.

Avec 35% des Français interrogés qui portent un jugement "favorable" sur son action, le chef de l'Etat retrouve sensiblement le niveau qui était le sien en octobre (34%). 55% (+6) se disent désormais "défavorables" à son action.

La popularité d'Emmanuel Macron est désormais inférieure à celle de son prédécesseur, François Hollande (36%), au même moment de son mandat, dans ce baromètre. Il perd notamment auprès des sympathisants des Républicains (-13) et du PS (-9), selon cette enquête pour l'hebdomadaire Le Point.

Edouard Philippe perd pour sa part 1 point à 34% en un mois et flirte également avec son niveau d'octobre (33%). Une courte majorité (51%, +2) jugent défavorablement son action. Le Premier ministre perd quant à lui auprès des proches du PS (-8), mais gagne auprès de ceux de LR (+4).

Nicolas Hulot renforce par ailleurs sa position en tête des personnalités sur lesquelles les Français portent un jugement favorable (40%, +1), en dépit de la polémique alimentée par sa mise en cause par le magazine Ebdo pour des violences sexuelles. 48% (+1) des personnes interrogées jugent toutefois négativement son action.

Le ministre de la Transition écologique devance Jack Lang (36%, -2), Alain Juppé (33%, -2) et Nicolas Sarkozy qui gagne 2 points à 29%. Bruno Le Maire perd 5 points à 21% et Laurent Wauquiez en gagne 4 à 17%.

Enquête réalisée en ligne les 9 et 10 février auprès de 1.001 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
121 commentaires - Trou d'air pour Macron, en baisse de 5 points
  • c'est un pilote qui me l'a dit, il n'y a pas de trou d'air mais un manque de portance

  • Avis a Henri 711:macron a été élu par défaut avec 25% des voix,alors baisse d'un ton!

  • Macron n'est pas le premier à penser réformer en taxant les classes moyennes.
    La chute va continuer.

    on ne va bientôt plus faire partie des classes moyennes !

  • Il chute tout simplement parce qu'il nous dit qu'il va faire beaucoup de reforme sans nous dire comment il les finance et le contenu des reformes. Le tout reste dans le floue et de plus il ne nous demande en aucun cas notre avis. Il nous dit que le pouvoir d'achat augmente, il nous trompe et nous prends pour des imbéciles.
    Comme il dit, plus d'augmentation d' impôts, mais des taxes, des prélèvements, des augmentations de produits ( gas-oil, timbres, forfait médicaux, la CSG, les autoroutes, le gaz, l'électricité, les mutuelles, les assurances, le tabac, tarifs de stationnement ,les PV, 30% sur l'épargne, les contrôles techniques...........) alors il est normal qu'il baisse dans les sondages
    .

  • Macron baisse pour la première fois? Il me semble qu'il avait déjà baissé en janvier. Ces baromètres plus ou moins fantaisistes ne sont que des conversations de salon de thé et ne représentent rien par rapport à un vote. Je me rappelle de Chirac et Jospin crédités chacun de plus de 50% d'opinions favorables avant le premier tour de 2002 et se retrouvant au même niveau que JM le Pen autour de 20% au soir du 1er tour.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]