Trèbes : Laurent Wauquiez réclame le rétablissement de l'état d'urgence

Trèbes : Laurent Wauquiez réclame le rétablissement de l'état d'urgence

Laurent Wauquiez, mardi sur BFM TV.

Libération, publié le lundi 26 mars 2018 à 17h22

Après l'attentat de Trèbes, Laurent Wauquiez sonne la charge contre le président de la République. Dans une courte allocution lue au siège de LR dans le XVe arrondissement de Paris, il a demandé «solennellement à Emmanuel Macron de sortir de sa coupable naïveté et d'avoir enfin le courage de prendre les mesures qui s'imposent pour protéger les Français».

«En même temps»

Au nombre de celles-ci, le chef de file de la droite réclame le rétablissement de l'état d'urgence, l'internement des fichés S les plus dangereux et l'expulsion immédiate de ceux qui ne sont pas français. «De nombreux individus de nationalité étrangère et proches des mouvances islamistes continuent à résider sur notre territoire. Il faut le dire clairement : nous ne voulons pas d'eux sur notre…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Trèbes : Laurent Wauquiez réclame le rétablissement de l'état d'urgence
  • Il s'y croit déjà, ce "pauvre" homme !!!!
    Il n'a aucune crédibilité, aucun charisme ...
    Et le pire, c'est qu'il a une tête à faire rire la planète entière !

  • Un coup d'épée dans l'eau ...

    Lui c'est vraiment l'opportuniste professionnel ...

    On oublie pas quel parti et à l'origine de la fermeture des RG !!!

  • Entièrement d'accord avec cette prise de position ,
    mettant en cause la faiblesse de nos Gouvernants depuis 10 ans
    et qui se poursuit encore .

    LW ne participe même pas au scrutin N°1231 sur la déchéance de nationalité, deuxième séance Assemblée Nationale, 9 février 2016. Quant au sénat majorité de droite, ils refusent carrément l'inscription dans la Constitution.

  • Il est comme Marine Le Pen, il a peur qu'on l'oublie.

  • Démagogie et récupération quand vous nous tenez.
    Voir la réaction de M. Péchenard vice président lr de la région IDF qui va à l'encontre des déclarations du sieur Wauquiez