"Tout l'argent nécessaire pour l'achat des vaccins sera disponible", assure Bruno Le Maire

"Tout l'argent nécessaire pour l'achat des vaccins sera disponible", assure Bruno Le Maire
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 20 novembre 2020.

, publié le vendredi 04 décembre 2020 à 12h05

Dans le budget de la Sécurité sociale pour 2021, le gouvernement a d'ailleurs d'ores et déjà alloué 1,5 milliard d'euros pour la vaccination.

Le gouvernement a présenté jeudi 3 décembre la stratégie vaccinale de la France : la vaccination, dont le début est "une question de semaines", se fera en trois phases et sera gratuite pour tous. Pour soutenir cette stratégie, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a assuré vendredi sur BFMTV-RMC que "tout l'argent nécessaire pour l'achat des vaccins sera disponible".



Dans le budget révisé de la sécurité sociale pour 2021, le gouvernement a d'ailleurs provisionné 1,5 milliard d'euros pour la vaccination, a rappelé le ministre. "Le choix que fait le président de la République depuis le départ est très clair", a poursuivi Bruno Le Maire : "La santé n'a pas de prix et donc ce qui est nécessaire pour financer les vaccins sera disponible". 

Grâce aux commandes prises au niveau européen, la France "dispose d'un potentiel de 200 millions de doses, ce qui permettrait de vacciner 100 millions de personnes", a affirmé jeudi le chef du gouvernement. 
 
Lors de la présentation de la stratégie vaccinale de la France, Jean Castex a indiqué qu'une première phase de vaccination concernera les personnes âgées résidant en établissement médico-social ainsi que les personnels à risque de ces établissements et qu'une deuxième les personnes âgées de 75 ans et plus, puis celles de 65 ans et plus et les professionnels de santé et médico-sociaux vulnérables en raison de leur âge ou de leur santé. Ce n'est qu'au printemps qu'interviendra "le temps de la vaccination de masse", avec, là encore, des publics prioritaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.