Thierry Dominici : « En Corse, les nationalistes se sont imposés comme la seule alternative »

Thierry Dominici : « En Corse, les nationalistes se sont imposés comme la seule alternative »

LesEchos, publié le mardi 06 février 2018 à 09h39

Comment analysez-vous l'avènement spectaculaire des nationalistes au pouvoir ?

Ce n'est pas un avènement spectaculaire mais la continuité d'un processus politique dont les prémices ont été la prise de la mairie de Bastia par Gilles Simeoni en 2014 et, en termes de maturité politique, l'annonce de la démilitarisation du FLNC dans la foulée. C'est le passage au nationalisme légal des indépendantistes qui est historique.

Lire aussi :

> Macron s'attelle au délicat dossier corse

Enfin, après les législatives de juin 2017 où les nationalistes ont réussi le nouveau tour de force, plus symbolique que politique, d'obtenir trois députés, la victoire triomphale de décembre renforce dans l'imaginaire de la société insulaire l'idée d'un processus d'autodétermination des Corses.…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Thierry Dominici : « En Corse, les nationalistes se sont imposés comme la seule alternative »
  • Bien sûr , et laissez-les faire, leurs amis s'assureront que la loi Litttorale cessera d'être appliquée et la Corse sera bétonnée comme la Sardaigne !

  • la droite et les socialistes font la meme politique en corse depuis des decennies et malgré leurs echecs continuent
    face à eux que reste t il ?
    et la catalogne l italie du nord repondent à la meme problematique : l incapacité du pouvoir central à evoluer

  • Les corses veulent porter des irresponsables à leur tête,tout nouveau tout beau et le désenchantement suivit.
    Sans la Métropole qu'espèrent-ils,le tourisme ne suffira pas !!

  • En France c'est aussi le cas...Au pouvoir c'est une minorité légale qui est en place .....et devant les médias engagés ce sont les minorités qui gesticules devant les français et font la politique...et les politique essaient de suivre.....

  • je suis tout a fait opposer a un statut spécial pour ce genre de région si ont veut parler de racisme la corse et au premier rang il et inadmissible au 21 siècle d avantager une région au détriment d une autre car l accepter l ouverture de la boite de pandore sera hélas une réalité , la France et un composer de région tout comme la corse donc aucune raison de faire du favoritisme sinon tout le monde devra avoir droit a ce genre de statut pourquoi que les corses ? ils abois plus fort que les autre nous en somme capable nous aussi . tout comme la catalogne en Espagne . et avec sa ils veulent créé l Europe INSENSE ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]