TGV Bordeaux-Paris en retard : Alain Juppé s'en prend à la SNCF

TGV Bordeaux-Paris en retard : Alain Juppé s'en prend à la SNCF

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, le 19 septembre 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 06 février 2018 à 19h30

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, n'a pas apprécié le temps de trajet de son TGV Bordeaux-Paris ce mardi 6 février.

La SNCF a réduit la vitesse de ses trains ce mardi sur une partie de son réseau en raison de la neige, occasionnant des retards. "Depuis ce matin, on a été contraint d'abaisser la vitesse de nos TGV, passant de 320 km/h en moyenne à 220 voire 160 km/h sur les secteurs les plus enneigés", a expliqué la compagnie ferroviaire à l'AFP.

Ces réductions de vitesse concernent les Lignes à grande vitesse (LGV) Atlantique (Bretagne, pays de Loire, sud-ouest), Nord et Est-européennes (vers Metz et Strasbourg) et impliquent des retards n'excédant pas 20 minutes selon la SNCF.



Sur la LGV Atlantique, le froid et la neige ont néanmoins entraîné des complications plus importantes : un rail fissuré à hauteur de Vendôme (Loir- et-Cher) qui oblige les trains à circuler à 40 km/h sur un petit tronçon, et un dysfonctionnement de signalisation dans un tunnel entre Marcoussis et Massy.



Conséquence : sur cette ligne, certains TGV accusent des retards compris entre 1h et 1h30 à leur arrivée en gare Montparnasse, et 20 à 40 minutes dans l'autre sens.

Passager de l'un de ces TGV, Alain Juppé n'a pas manqué de faire savoir son exaspération : "5cm de neige, Bordeaux-Paris 4h. Bravo la SNCF", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

"La neige s'agglutine dans les bas de caisse des TGV. Au fur et à mesure, cette neige se transforme en glace. Quand deux TGV se croisent, on peut avoir des blocs de glace qui se détachent, et ça peut occasionner de la casse", a précise la SNCF. Le maire de Bordeaux s'était déjà plaint il y a quelques semaine d'un train arrivé en retard sur la ligne Bordeaux-Paris.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
98 commentaires - TGV Bordeaux-Paris en retard : Alain Juppé s'en prend à la SNCF
  • En décembre 1995 Juppé était arrivé tout seul à bloquer la France entière après il est parti se faire oublier à Montréal...

  • Il aurait du prendre un avion privé ? il paye le train ?

  • oh...pour le prix de transport.....cela ne fait rien..le retard.

  • quand les LR reviendront au pouvoir ils supprimerons l'hiver

    Il n a pas payer sa cotisation, de ce fait il doit plus être LR !

  • Pour monsieur Juppé qui, ne pouvait pas savoir ? Ces modérations de vitesse TGV étaient bien entendu dictée par,
    Hein Temps pourri "lire intempéries ! La sécurité des voyageurs et du matériel passe en premier avant l'heure de,
    la réunion de ce Môssieur énervé par ces retards, alors qu'il fait parti de ceux qui n'ont rien perdu Hue. Et puis,
    hue pour faire avancer les trains sans grande conviction. Attention Le TGV en provenance de... En direction de...
    entre en gare veuillez vous éloigner des quais. Le sourd lui répond: Tu veux nous mener en bateau ? Dé qué ?
    En patois provençal, cela veut dire: De quoi ?...)) (^_°) Ouf on a eu chaud avec ce froid ?