Système de santé : le gouvernement entend mettre fin aux «rafistolages»

A lire aussi

Libération, publié le mardi 13 février 2018 à 21h26

Des axes de travail clairs et 100 millions d'euros par an pour faciliter la réforme de l'hôpital. Les annonces du Premier ministre, Edouard Philippe, accompagné de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lors d'un déplacement, mardi matin, à l'hôpital d'Eaubonne (Val-d'Oise), ont de la cohérence. Reste qu'en la matière, les pouvoirs publics ont habitué les acteurs de la santé à des politiques parfois différentes de leurs discours.

«Notre système de santé est menacé si nous demeurons dans un statu quo», a ainsi martelé le Premier ministre, qui souhaite «une réforme globale», car «les

Français ont conscience que le temps des rafistolages est révolu».

Il a annoncé cinq chantiers : la qualité et la pertinence des soins, les modes de financement et de régulation, le…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Système de santé : le gouvernement entend mettre fin aux «rafistolages»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]