Syrie : "On ne peut pas laisser les frappes d'armes chimiques impunies indéfiniment", affirme Hervé Morin

Syrie : "On ne peut pas laisser les frappes d'armes chimiques impunies indéfiniment", affirme Hervé Morin©AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 12 avril 2018 à 13h32

Pour Hervé Morin, ancien ministre de la Défense invité dans "Les 4 Vérités" ce jeudi 12 avril, "dès lors que le chef de l'État a confirmé que c'est le régime syrien qui a effectué des frappes d'armes chimiques sur la population syrienne samedi dernier, on ne peut pas laisser ça impuni indéfiniment. Il y a la question de crédibilité de la communauté internationale".

"Il faut très clairement dire à Bachar Al-Assad que les armes chimiques, c'est interdit. On a besoin des Américains pour mener des frappes dès lors qu'elles sont au-delà du symbole. Mais il faut savoir que le risque d'engrenage est lourd et grave, parce que 5 000 militaires russes sont en Syrie et il y a aussi des Iraniens", développe le centriste Hervé Morin. Et d'ajouter : "Étant donné le risque d'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.