Steve Bannon au congrès du FN à Lille

Steve Bannon au congrès du FN à Lille©Capture AFP

Source AFP, publié le samedi 10 mars 2018 à 19h52

Le 16e congrès du Front national a ouvert ses portes samedi à Lille avec la présence inattendue de l'ex-conseiller de Donald Trump Steve Bannon, censé expliquer comment "la victoire est possible" pour le parti d'extrême droite, avant que Marine Le Pen ne propose dimanche un nouveau nom pour un parti devenu "adulte". "L'Histoire est de notre côté et va nous mener de victoire en victoire", a assuré devant les militants Steve Bannon, incarnation de la droite américaine la plus dure, qui a dirigé la campagne présidentielle de Donald Trump dans la dernière ligne droite avant de devenir son conseiller à la Maison Blanche.



"Les peuples se réveillent et reprennent leur destin en main", avait souligné le vice-président du FN Louis Aliot vendredi en annonçant sur Twitter la venue de cette personnalité américaine influente et controversée. Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Christophe Castaner, le qualifiant de "roi des Fake news et des suprémacistes blancs", a estimé qu'avec M. Bannon le FN allait peut-être changer "de nom, mais pas de ligne politique".

C'est une visite "paradoxale" qui n'est "pas exactement la définition de la 'dédiabolisation'" lancée depuis 2011, a commenté le cofondateur du FN Jean-Marie Le Pen. L'ancien président du parti, exclu par sa fille pour ses propos polémiques sur la Shoah, a avoué sa "sympathie" pour M. Bannon lors d'une séance de dédicace de ses mémoires à Paris.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU