Soupçons de financement libyen : Nicolas Sarkozy "se trompe d'adversaire", estime le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi

Soupçons de financement libyen : Nicolas Sarkozy "se trompe d'adversaire", estime le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi©MAXPPP

franceinfo, publié le vendredi 23 mars 2018 à 11h16

Nicolas Sarkozy a tenté de se défendre jeudi 22 mars sur TF1 dans le journal de 20 heures après sa mise en examen dans l'affaire des soupçons de financement libyen de sa campagne en 2007. L'ancien président de la République a dénoncé "l'ignominie" de la "bande Kadhafi" et a qualifié Mediapart de "premier diffuseur de fake news de notre pays". Sur France Inter, le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi a réagi : "Nicolas Sarkozy se trompe d'adversaire, il veut faire un mano a mano avec Mediapart mais on n'est plus son problème", a-t-il déclaré.

Lors de son intervention sur TF1, l'ex-président s'en est pris à six reprises au média qui a révélé l'affaire. Nicolas Sarkozy a notamment mis en cause la publication par Mediapart en mai 2012 d'un document libyen évoquant…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Soupçons de financement libyen : Nicolas Sarkozy "se trompe d'adversaire", estime le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi
  • Qui est cette espèce de chevalier blanc autoproclamé pour accuser ainsi ?

  • cet hebdomadaire est hystériquement anti Sarkozy, alors c'est sur qu'il faut le croire

  • C'est à dire que Nicolas Sarkozy n'est pas habitué aux médias indépendants . Il préfère ceux de son ami Vincent Bolloré à qui on a remis à titre presque gratuit la chaîne TV D8 et qui par ailleurs est très présent dans ce qu'on appelle l'ex France - Afrique . N'est ce pas sur le yacht de Vincent Bolloré que Nicolas Sarkosy avait passé des vacances après son élection de 2007 ? Après, on peut toujours accuser un média de mauvaises intentions quand il ne va pas dans l'encensement et la flatterie . Mais , nous n'en sommes plus là. Ce n'est pas un journal qui est en cause mais la justice qui agit . Donc, laissons faire la justice .

  • Oh que non ! Et ce sont pas les seuls !

  • sans juger sur le fond de l affaire n etant pas competent on peut mettre en doute la sincerité de Mediapart qui a fait de l anti Sarko son fond de commerce Mediapart devrait se pencher aussi sur d autres affaires avec la meme célérité

    avatar
    lechat  (privé) -

    pourquoi mettre en doute médiapart et non sarko sa campagne-spectacles de 2012 n'est pas jolie avec l'affaire bygmallion
    satisfaire toutes les exigence du "seigneur" de paient et accumulent à la fin.

    lechat mais malheureusement il n est pas le seul on a constaté recemment que le conseil constitutionnel avait refusé des frais de campagne de certains candidats
    !je ne defend pas Sarko je constate les errements des uns et des autres ! l egalité est dans la devise de la Republique